RÉSERVER

Réservation en ligne

Tourisme

Hôtel restaurant près d’Avranches, du Mont Saint-Michel, de Granville et de Saint-Malo

Pour votre visite au Mont Saint-Michel, l’hôtel de l’Auberge de Sélune recense ici quelques conseils très pratiques qui peuvent vous être utiles pour l’organisation de votre week-end ou de vos vacances en Basse-Normandie.

  • QUAND ALLER AU MONT SAINT-MICHEL ?

    Avec 3 millions de touristes par an, le Mont Saint-Michel est l’un des lieux touristiques les plus visités de France. Pour cette raison, vous devez savoir que les périodes de vacances et de grands week-ends sont très fréquentés au Mont et dans sa région. Nous vous conseillons donc d’éviter ces moments si vous le pouvez, et en tout cas de réserver votre lieu d’hébergement suffisamment à l’avance (Nous recevons parfois tardivement des personnes ne sachant pas où loger le soir, alors que tout est complet autour du Mont).
    En saison estivale, vous arriverez à éviter une bonne partie de la foule si vous visitez le Mont Saint-Michel soit avant 11h00, soit tard le soir. Les soirs d’été, vous pouvez profiter jusqu’à minuit des Nocturnes de l’Abbaye du Mont Saint-Michel, qui est l’occasion d’une très belle promenade au cœur de l’abbatiale mise en lumière (renseignements au +33 (0)2 33 89 80 00).
    L’hiver est un moment tout aussi propice à la visite du Mont Saint-Michel. Si bien sûr vous y trouverez moins de monde, vous pourrez également apprécier la promenade sur les remparts du Mont, dominant la Baie du Mont Saint-Michel, par un temps venteux et d’alternance entre averses et éclaircies. Le jeu des lumières du ciel sur la baie associé à la sensation des éléments est un vrai plaisir à découvrir (bien habillé bien sûr…).

  • L’ABBAYE DU MONT SAINT-MICHEL

    Il est fréquent que les visiteurs du Mont Saint-Michel se contentent de découvrir le village, sans pousser jusqu’à la visite de l’Abbaye. Ceci est une erreur, tant ce monument est un joyau d’architecture chargé d’histoire. Les visites classiques durent une heure, et sont le minimum à faire. Mais si vous avez un peu de temps et de curiosité, nous vous conseillons fortement les visites-conférences, lors desquelles vous serez guidé par de véritables historiens du Mont Saint-Michel, qui vous feront découvrir leur travail tout en passant dans des pièces inaccessibles lors de la visite classique. Enfin, sachez que l’Abbaye se mérite. Il vous faudra y accéder après avoir gravi de nombreuses marches, mais cela en vaut vraiment la peine.

  • LES MARÉES AU MONT SAINT-MICHEL

    La Baie du Mont Saint-Michel présente l’un des plus forts marnages au monde. Pour profiter pleinement des marées, il vous faut venir en période de pleine lune ou de nouvelle lune, moments où les coefficients sont les plus importants. Les plus grandes marées sont celles d’équinoxe, au printemps et en automne. Enfin, ce sont les conditions météorologiques (notamment de vent) qui rendront encore plus spectaculaires les marées du Mont Saint-Michel.
    Vous pouvez vivre les marées à différents endroits, qui vous donneront différentes approches. Voir l’arrivée de la marée au Mont Saint-Michel vous permettra de découvrir la vitesse de l’avancée de la mer, ainsi que sa trajectoire. Découvrez-la au Grouin du Sud pour en sentir toute la force et juger à l’œil nu de la vitesse de montée des eaux. Voyez son impact érosif, et son influence sur la formation des paysages de la Baie, à la Roche Torin. Enfin, c’est par exemple à Pontaubault que vous apprécierez pleinement le mascaret.
    Sur place, les coefficients et heures de marées figurent dans les journaux locaux. Basez-vous sur les heures de la pleine mer à Granville, et prenez deux heures d’avance pour profiter de la montée des eaux.

  • L’ACCÈS AU MONT SAINT-MICHEL

    Depuis le 28 avril 2012, en raison des travaux de rétablissement du caractère maritime du Mont, le parking qui était au pied du Mont Saint-Michel n’est plus accessible. Dorénavant, il vous faut vous garer sur le parking qui est avant la digue et qui permet l’accès au Mont. Ceci fait, vous emprunterez les navettes qui vous amèneront au pied du Mont. Vous trouverez toutes les informations utiles sur le site du nouvel accueil du Mont-Saint-Michel. Plus d’informations…

  • LES TRAVERSÉES DE LA BAIE DU MONT SAINT-MICHEL

    A ne surtout pas manquer si vous en avez le temps. Les traversées vous feront revivre les sensations des pèlerins tout en vivant des expériences de nature uniques : ornithologie, sables mouvants, phoques avec un peu de chance, etc…
    De nombreuses traversées vous sont proposées par divers guides, simples ou thématiques, de janvier à décembre. Elles sont au départ de Genêts ou du Mont Saint-Michel, et durent entre 2h30 et 7h00. Ne vous aventurez jamais dans la Baie du Mont Saint-Michel sans guide, même au pied du Mont. Par ses trous d’eau et les phénomènes d’encerclement par la mer, la Baie est dangereuse si l’on ne la connaît pas, surtout en période de marée.

Pour votre visite autour du Mont Saint Michel, l’Auberge de la Sélune occupe une situation à la fois centrale dans une région riche en paysages et monuments, et à l’écart de la foule. Vous trouverez ici quelques idées pour votre séjour (avec la distance qui les sépare de l’Auberge), mais bien d’autres possibilités s’offrent à vous.

  • AVRANCHES – 10KM

    Découvrez-y notamment le Musée des Manuscrits du Mont-St-Michel et ses superbes enluminures (scriptorial), ou encore le Jardin des Plantes avec une des plus belles vues sur la Baie du Mont-St-Michel.

  • SAINT-MALO – 60KM

    La ville corsaire : l’une des visites à ne pas rater lors d’un séjour à l’Auberge. Passez par Cancale pour vous y rendre, pour y déguster quelques huîtres sur la plage, achetées sur le quai. On s’offre une balade intra-muros après avoir découvert les fortifications, une visite de l’aquarium puis un moment de détente aux thermes.

  • L’ARCHIPEL DE CHAUSEY – 40KM + 1H de bateau

    Cet archipel bercé par des marées parmi les plus importantes du monde est un site bien connu des plaisanciers, des pêcheurs et des peintres. Vous pourrez flâner dans le village de pêcheurs ou sur les plages, ou encore admirer les nombreux oiseaux marins qui peuplent les rochers.

  • LES SENTIERS DU BOIS DARDENNES ET DE LA SÉLUNE – 1KM

    La rivière Sélune et le bois Dardennes qui la borde sont sillonnés par des sentiers entretenus, qui offrent des possibilités de promenades très agréables autour de l’Auberge. Vous pourrez entre autres découvrir l’Abbaye de Montmorel, un magnifique site construit dans un méandre de la Sélune.

  • LA VALLÉE DE LA SÉLUNE – 5KM

    En amont de Ducey, la Sélune traverse une vallée très accidentée, qui vous offre de beaux points de vue sur son large cours et les lacs de retenue des barrages de Vezins et de la Roche qui Boit.

  • LES PLAGES (JULLOUVILLE, CAROLLES, …) – 20KM

    La côte autour de Granville est réputée pour les vacanciers de Normandie, et très animée l’été.

  • LA CATHÉDRALE DE COUTANCES – 50KM

    Elle est une autre merveille architecturale de la région.

  • LES PLAGES DU DÉBARQUEMENT

    Témoignage de la bataille de Normandie. Le long des côtes, quatre musées sont à découvrir : les musées du Débarquement, des troupes aéroportées, de la Liberté et Dead Man’s Corner (parachutistes). Vous trouverez également le cimetière militaire St-James et apprendrez les détails de la fameuse contre-attaque de Mortain ou la réussite des opérations par la percée d’Avranches.

  • ET BIEN D’AUTRES…

    Citons également Cancale, son port de pêche et ses huîtres, la pointe du Grouin et ses magnifiques falaises sauvages, Granville avec son port de pêche, son aquarium et son casino, Chausey et ses îles sauvages, les plages de Jullouville et Carolles, l’atelier du cuivre et la fonderie des cloches de Villedieu, le marché aux volailles de Saint-Hilaire, le château et les jardins de Fougères.

  • Jazz sous les Pommiers – 50km
    Un grand festival de jazz qui réunit les plus grands noms au mois de mai, à Coutances.
  • Papillons de nuit – 30km
    Le plus grand festival musical de Normandie, et l’un des 10 plus grands de France avec 60000 spectateurs, à Saint-Laurent-de-Cuves.

  • Les cimetières militaires – 15km
    La visite d’un cimetière du Débarquement de 1944 est toujours un moment marquant, qui entretient la mémoire et appelle au respect. Les cimetières américains de Saint-James et allemand de Huisnes/Mer sont parmi les plus importants des alentours de Ducey.
  • Le Scriptorial d’Avranches – 10km
    Un lieu inédit où vous découvrirez l’exceptionnelle collection des manuscrits du Mont-Saint-Michel.
  • Le Musée du Cuivre et la Fonderie de cloches de Villedieu-les-Poêles – 25km
    Villedieu-les-Poëles est la ville du cuivre. Outre les nombreux magasins qui proposent des articles variés, vous y trouverez le Musée du Cuivre qui vous apprendra beaucoup sur ce matériau. La fonderie de cette ville a également produit les cloches de bon nombre d’églises et d’abbayes, bien au-delà de la Normandie.
  • Le Domaine de Coquerel
    L’étape où vous pourrez vous fournir en Calvados…

  • Voile à Granville – 40km
    Granville, patrie de Christophe Auguin, est tout aussi connue des pêcheurs que des plaisanciers. La voile, que ce soit sur planche, catamaran ou dériveur, y est omniprésente. Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur le site du Centre Nautique de Granville.
  • Char à voile à Cherrueix – 25km
    Une activité originale et sportive avec vue sur la Baie du Mont-Saint-Michel.

Ducey est entre Avranches et Saint-Hilaire-du-Harcouët, à 20 km à l’est du Mont-Saint-Michel, en Basse-Normandie.

  • PÊCHE AU SAUMON SUR LA SÉLUNE – Sur place
    La Sélune est l’une des dernières rivières à saumons de France, et la pêche du roi des poissons fait partie intégrante de la culture et de la tradition de Ducey. L’Auberge de la Sélune, très liée à la pêche au saumon par son histoire, propose un accueil et des services spécifiques aux pêcheurs de saumon. Plus d’informations…
  • LE CHÂTEAU DE DUCEY – Sur place
    Actuellement en restauration, il peut se visiter (renseignez-vous à l’Office du Tourisme de Ducey). Le château du 17è siècle, construit par Gabriel de Montgommery, fait également l’objet d’une restauration, et l’on peut déjà visiter la plupart de ses pièces. Enfin, le vieux bourg, autour de la Sélune, est la promenade régulière de nombreux Ducéens.